Le Grand n'importe quoi #3

Publié le par ptite Bestiole

 

Well, ok, le dernier article de cette catégorie, c’était il y a deux ans.


Shame on me.


Mais comme on dit, plus c’est long, plus c’est bon.


L’internet mondial reste une source inépuisable de découvertes pour moi, de clic en clic, je tombe sur des perles, t’as pas idée lecteur.


Et en plus, je suis limite insomniaque, et on le sait tous, le manque de sommeil t’enlève toute jugeote.


Pour cette nouvelle édition du « Grand n’importe quoi » commençons par ce merveilleux clip :

 

 

 

 


 

 

 

Je ne ferais pas de commentaires, j’ai encore les yeux et les oreilles qui saignent, mais fais toi plaisir lecteur.

 

 

 

Continuons avec ce génial site hadonejob qui prouve clairement que l’homme n’est pas l’être le plus intelligent au monde.

Le plus étourdi ou le plus bête; là ouai y’a débat.

 

 

 

Pour terminer, une petite liste non exhaustive des requêtes tapées sur Google et qui ont menées jusqu’à mon blog.

 

1

youporn femmes qui mangent la merde le voir gratis     

Dis donc toi, t’as pas un petit souci ? Ou en tout cas, des envies sexuelles peu communes ! Grand fou, ça doit être sympa une date avec toi !

 

 

fatal bazooka bijoux           

 Laisse-moi te dire que tu as  des goûts douteux

 

 

emballage cadeau the kooples

J’espère pour toi qu’il est moins cher que leurs fringues

 

 

 

 

 

rousse hips  

moi pas comprendre.  Et je suis brune d’abord.

 

 

comment tromper sa compagne     

 Fais un effort cher internaute, j’en ai fait un article. Cherche .Mais c’est pas joli joli hein.

 

 

aérer son appartement             

  Je dirais simplement en ouvrant la fenêtre, mais je peux me tromper

 

 

c'est pas comme si j'avais le choix   

 On a toujours le choix. Surtout si on sait faire les bons.

 

 

 

 

Je ne suis que joie et amour devant de telles perles. Et j’éspère avoir encore bien pire tu t’en doutes lecteur.


Dixit la meuf qui a failli se laver les dents avec de la crème dépilatoire il y a deux jours, tellement j’avais les yeux collés par la fatigue.


Winneuse un jour, winneuse toujours

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article